Divers

L’Inter milan confirme sa victoire face à l’AC milan et va en finale de la Ligue des Champions

La Ligue des champions a offert une soirée de demi-finales retour palpitante entre l’Inter Milan et l’AC Milan. L’Inter a brillamment validé sa victoire du match aller en triomphant de l’AC Milan par un score de 1-0, lors du match retour. Cette performance impressionnante permet à l’équipe italienne de se qualifier pour la finale tant convoitée. Ajoutant une dimension supplémentaire à l’excitation qui règne autour de cette compétition de renom, l’Inter Milan verra Manchester City sur son chemin pour tenter d’obtenir le sacre. 

Les Rossoneri dominent au début de la rencontre

L’équipe de Simone Inzaghi enchaîne avec une huitième victoire consécutive, toutes compétitions confondues selon le site https://footactualite.com/. Ils ont démontré leur supériorité face à leurs rivaux lors du derby lombard en Ligue des champions, se montrant à la fois solides et efficaces. C’est la troisième fois que leurs rivaux ne parviennent pas à se qualifier dans ce derby depuis 2003 et 2005.

Dans une inversion de scénario par rapport au match aller, ce sont les Rossoneri qui ont pris l’avantage dès le début, se créant les meilleures occasions. Malheureusement, la frappe puissante de Théo Hernandez à la 5ème minute n’était pas cadrée. Puis, il y a eu la mauvaise sortie d’André Onana, qui aurait pu profiter à Olivier Giroud pour une tête à la 10ème minute. Brahim Diaz a également manqué une opportunité à la 11ème minute, malgré un excellent travail de Sandro Tonali.

Par la suite, Leao, qui était absent lors du match aller en raison d’une blessure, a réussi à déborder les défenseurs adverses à la 38ème minute, mais sa frappe était trop croisée.

De leur côté, les joueurs de l’Inter ont adopté une approche plus défensive et ont principalement tenté des tirs de loin. Mais ni Nicolo Barella ni Henrikh Mkhitaryan, qui a été remplacé par Marcelo Brozovic en raison d’une blessure à la 44ème minute, n’ont réussi à cadrer leurs tentatives.

La tension augmente sur le terrain lors de la seconde période

La seconde période a été plus équilibrée, bien que moins passionnante en raison de la tension accrue sur le terrain. Il a fallu attendre la 74e minute et le but de Lautaro Martinez, servi par une passe décisive de Romelu Lukaku, pour que le stade Giuseppe-Meazza explose de joie. Face à des Rossoneri complètement impuissants, à l’instar de Leao et d’Olivier Giroud, les Nerazzurri ont même frôlé le même score que lors du match aller. Mais le lob de Lautaro Martinez intervenu à la 78ème minute, et le tir à angle fermé de Lukaku intervenu à la 90ème minute + 2 ont été repoussés par Mike Maignan.

L’Inter Milan va jouer sa 6ème finale de la Ligue des Champions

Le capitaine de l’Inter n’a pas brillé dans cette édition de la Ligue des champions, avec seulement 2 buts et 3 passes décisives en 11 matchs jusqu’à présent. Cependant, il a toujours montré une grande combativité en attaque, laissant souvent Edin Dzeko décrocher. Malgré un manque de bons services, le champion du monde argentin a glissé lors de sa tentative en première période. Néanmoins, il était à l’affût de la moindre opportunité et n’a pas laissé passer l’offrande de Lukaku, trompant Mike Maignan d’un tir du gauche. Il a même eu l’occasion de rêver d’un doublé. Maintenant, son rêve se tourne vers la finale.

L’Inter Milan atteint sa 6eme finale de la Ligue des champions, une performance remarquable pour le club italien qui compte déjà trois titres à son palmarès. Leur dernier triomphe dans cette compétition, qui d’ailleurs constitue le dernier titre remporté par un club italien, remonte à 2010 lors d’une victoire contre le Bayern Munich. L’Inter Milan tentera désormais de retrouver la gloire européenne et de conquérir une quatrième couronne en Ligue des champions.

A quoi sert une assurance sport ?

Previous article

Guide pour découvrir les charges déductibles du résultat fiscal d’une entreprise

Next article

Comments

Comments are closed.