High Tech

À quelles entreprises la technologie du cloud convient-elle ?

0

Le cloud entreprise est idéal pour toute entreprise axée sur les données. Il peut s’agir d’une petite chaîne de cafés disposant de son propre programme de fidélisation et de ses propres données clients, ou d’une grande holding industrielle qui fonctionne avec des téraoctets d’informations et un flux énorme de demandes adressées à diverses ressources de production.

Les petites entreprises des secteurs du commerce de détail, de l’hôtellerie et du commerce électronique ont tendance à opter pour le cloud public. Les grandes entreprises de ces secteurs, ainsi que les sociétés financières et d’assurance, le développement de jeux et les entreprises de médias préfèrent le cloud privé et hybride. Ils sont également utilisés dans l’ingénierie énergétique et l’industrie manufacturière, avec recours aux multi-clouds si nécessaire.

En quoi les types d’infrastructures cloud diffèrent-ils les uns des autres ?

Types de cloud

Cloud public

Dans un cloud public, les données du client sont stockées sur un seul matériel physique avec une séparation logique de l’espace disque. Cela signifie que les données sont en sécurité et qu’aucun autre utilisateur n’y a accès.

Les clouds publics sont le choix privilégié lorsqu’une approche peu coûteuse et fiable de la mise en œuvre d’une infrastructure cloud est requise. Dans ce cas, la gestion des ressources est très simple, à la fois flexible et capable d’évoluer rapidement.

En général, les clouds publics sont payés selon le modèle de paiement à l’utilisation avec une facturation à la minute, c’est-à-dire que les clients ne paient que pour la période pendant laquelle ils utilisent effectivement les ressources impliquées dans certaines opérations. Cela élimine le coût des temps d’arrêt de l’infrastructure.

Cloud privé

Un cloud privé utilise du matériel physique dédié, soit sur le site du client, soit dans le pool du fournisseur.

Cette solution convient aux entreprises qui accordent une grande attention à la sécurité et à la confidentialité des informations.

Dans le même temps, un cloud privé nécessite davantage de frais d’infrastructure et de personnel pour être déployé et atteindre le plafond de ressources. L’entreprise est amenée à supporter les coûts d’achat de ses propres ressources et de leur maintenance ultérieure.

Cloud hybride

Un cloud hybride devient la solution optimale lorsqu’une entreprise travaille non seulement avec des données personnelles, mais aussi avec des informations anonymes. Dans le premier cas, une solution plus raisonnable serait de construire un cloud privé, mais dans le second, rien ne vous empêche d’utiliser le cloud public.

Cette stratégie permet d’économiser les ressources de l’entreprise, d’améliorer l’efficacité de la gestion des données, de réduire les risques et d’améliorer la résilience de l’infrastructure.

Conseils pour choisir le gazon synthétique le plus approprié

Previous article

Conseils utiles pour le choix d’une société professionnelle de débouchage et nettoyage des drains

Next article

You may also like